Sushi à Jarry

JARRY : UN VENT DE FOLIE NOMME SUSHI

Le raz-de-marée que représente l’engouement pour la cuisine japonaise a déferlé, il y a quelques années déjà, dans différents pays d’Europe, voire dans le monde alors que la Guadeloupe restait un peu timide dans ce domaine.

Nouveau venu sur Jarry, le Wasabi vient tout juste d’ouvrir ses portes et propose à la carte toutes les spécialités que de plus en plus de guadeloupéens affectionnent avec en prime, les tepanyakis : spectaculaires préparations sur plaque en fonte. Le Wasabi est une valeur sûre : l’accueil de Quyen est très chaleureux et soyez certain de vous régaler sans faire exploser votre budget.

Pour la petite histoire,  Jarry comptait seulement  un ou deux restaurants asiatiques lorsque le Yoshi a ouvert ses portes, à Moudong, en juin 2009. C’est le premier à avoir innové avec son tapis roulant où défilent les petites soucoupes garnies de sushis, makis, sashimis et autres variétés crues japonaises qu’on adore. Le succès fulgurant du restaurant n’a pas tardé à donner envie à d’autres de se lancer dans l’aventure puisque depuis, une pléiade de restaurants proposant des sushis a fleuri dans la zone : on a connu la version fast-food avec Speed Sushi en septembre 2009 puis Sushi Lover, arrivé en janvier 2010 qui propose, quant à lui, des sushis frits. D’autres enseignes, installées depuis bien plus longtemps ont également bénéficié de ce regain d’envie culinaire comme le Kim Do qui jongle entre les plats chinois et les spécialités japonaises telles que sushis et yakitoris (brochettes marinées). Cette cuisine saine et équilibrée fait un nombre croissant d’adeptes; en un mot : à consommer sans modération à Jarry !

Fermer le menu