Les gardiens de l’or vert de Jarry

Programme INTERREG IV CARAIBES : l’opération  de protection  et de valorisation  des  écosystèmes humides du littoral  est cofinancée par l’union européenne et pilotée par l’ONF. Elle prévoit dix actions jusqu’en 2012, elles seront  menées dans différentes  zones de la caraïbe. Toutes on déjà débutées en Guadeloupe. Le projet porte notamment sur une opération de sauvegarde de la forêt marécageuse de Jarry dont les abords seront très bientôt délimités par un bornage de 11 km, qui devrait en faciliter la gestion. La ville de Baie Mahault, l’ONF et le Conservatoire du littoral se sont associés pour mettre en œuvre cette action. La gestion du Domaine Public Lacustre de Jarry dépend de l’ONF, tandis que le Grand Cul de Sac Marin et ses environs dépendent du Parc National. A l’heure actuelle, les 8000 ha de mangrove en Guadeloupe constituent la plus grande superficie de mangrove de la Caraïbe.

La Direction « Environnement et Cadre de vie » de la Ville de Baie Mahault, dirigée par Hélène Dando, accueille la cellule Protection de l’Environnement depuis juillet 2006.
Deux agents y ont été affectés dès sa création et œuvrent depuis sur le terrain dans les zones concernées par le Conservatoire du Littoral. Leur mission est de maintenir, gérer et valoriser la qualité biologique et paysagère des sites sensibles du littoral. Ils interviennent aussi dans les zones humides dont la gestion a été attribuée au Conservatoire du Littoral depuis le 24 février 2010 (gérée auparavant par les Services de l’Etat).
Cette étroite collaboration donne lieu à une surveillance et des interventions sur le terrain afin de référencer tous types d’infractions ayant notamment pour conséquence la dégradation des espaces naturels de Jarry et des bords de mer de la commune.
Sont particulièrement inspectés : les remblaiements sauvages, l’abattage des arbres non autorisés, les dépôts sauvages de déchets lourds et inertes, … En cas de verbalisation, les gardes du littoral font appel aux services de la Police Municipale et de l’ONF.